• Sa majesté l'Aston Martin DB5

    Double zéro sept y aura assurément contribué.

    Mais force est de reconnaître que la DB5 est l'une des voitures les plus belles jamais produites dans l'histoire de l'automobile.

    Sa majesté, l'Aston Martin DB5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai déjà eu plusieurs occasions d'en regarder une de près, voire de très près, tel lors de ma visite de l'usine du fabricant à Gaydon, au Royaume Uni.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Construites à 1059 exemplaires entre 1964 et 1965 sous l'ère de David Brown, le plus célèbre exemplaire exemplaire reste celui immatriculé BMT-216-A

    Sa majesté, l'Aston Martin DB5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les planches de bord des Aston ressemblent à des cockpits d'avion avec tout l'appareillage disponible, et la DB5 n'échappe pas à la règle. On y retrouve également la forme légendaire de de la calandre.

    Sa majesté, l'Aston Martin DB5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une ligne exceptionnelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est à l'arrière que l'on différencie une DB5 d'une DB6, cette dernière étant munie d'un becquet sur la malle, contrairement à la DB5, plus fluide à mon goût.

    « Un réseau d'embranchementsUn vignoble champenois »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :